isolation par projection

Pourquoi l’isolation par projection ?

  • Plus d’économies d’énergie
  • Maîtriser ses factures énergétiques
  • Plus de confort et d’espace
  • Bénéficier d’aides financières
  • Faire un geste eco-citoyen

Le confort thermique est une notion très complexe. Il ne se réduit absolument pas à la seule épaisseur de l’isolant. C’est en fait notre ressenti dans la pièce en fonction duquel nous aurons envie ou besoin de chauffer/rafraîchir ou pas. Ce qui signifie que ce n’est pas parce qu’on isole beaucoup qu’on isole bien.

Le confort thermique se compose de la température de l’air de la pièce, de celle des murs, de la présence ou non de courant d’air, de la teneur en humidité de l’air de la pièce, etc. Ces éléments se composent pour créer notre ressenti.

Plus le confort thermique est élevé, moins nous consommons de l’énergie pour le créer/modifier. Certaines maisons atteignent un tel niveau de confort thermique qu’il n’est plus nécessaire de chauffer/rafraîchir. Or vis à vis de l’air en mouvement, de l’humidité (vapeur d’eau) et des pics de températures, les isolants ne se comportent pas tous de la même manière.

Beaucoup perdent leurs performances mesurées en laboratoire (air stable et sec, 10°C d’écart de température entre les faces de l’isolant testé). L’isolant qui procure le plus haut niveau de confort thermique est aujourd’hui l’isolation mousse projetée. Laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, laine de bois : une fois en place, l’environnement est différent de celui du laboratoire de test. Ces isolants perdent alors de leurs performances.

L'air intérieur et la santé

Certains isolants libèrent dans l’air des fibres et des poussières dont les conséquences sur la santé ne sont pas clairement évaluées. Rappelons qu’à une époque la laine de verre était classée susceptible de provoquer des cancers.

En s’infiltrant dans le moindre recoin, la mousse procure une étanchéité à l’air parfaite, irréalisable avec un isolant en panneau ou en vrac. Les polluants et les allergènes extérieurs ne passent pas. D’autre part le contrôle de la température et de l’humidité de l’air intérieur est facilité par l’isolation mousse : les risques de moisissures diminue.

C’est pourquoi l’air intérieur est plus sain, contribuant au bien-être et à la santé de ses occupants.

Des économies d'énergie à long terme

La mousse d’isolation est durable car elle ne se dégrade pas ou très peu.

Surtout, elle génère dans le temps beaucoup plus d’économies de chauffage et de climatisation qu’elle ne consomme de ressources pour sa fabrication et sa mise en oeuvre. La consommation d’énergie est souvent réduite de 30 à 40% comparée à une isolation traditionnelle. La capacité du chauffage peut aussi être réduite et le retour sur investissement se fait généralement en 4 à 5 ans.

Le polyuréthane est largement utilisé dans notre quotidien (matelas, sièges, isolation de frigos, tableaux de bord, etc). Les fabricants s’orientent vers des fabrications à base d’huiles végétales (ricin, soja) et de plastiques recyclés.

Trois types de mousse

Pour la construction, le type de mousse est choisi en fonction du projet :

  • Mousse rigide à cellules fermées : qui est utilisé pour les sol,murs,cave,vide sanitaire…: étanche à l’air, à l’eau et à la vapeur d’eau “Effet thermos”.
  • Mousse souple à cellules ouvertes : qui elle est utilisé plus pour les sous toiture,sous plancher,cloison en ossature en bois…: étanche à l’air, perméable à l’eau et à la vapeur d’eau; moins onéreuse. “Effet tampon” à l’humidité.
  • Mousse molle acoustique : qui est utilisé pour les sols entre 2 étages et murs pour réduire les sons d’impact et les bruits extérieur de la pièce.

Suivez-nous

Adresse

Rue du Marais 121,
7390 Quaregnon

TVA BE06 5897 0587

+32 484 777 517

Formulaire de contact




un particulierun professionnel


co-contractantintracommunautaire
Numéro de TVA

solmursplafond


Je suis en possession d'un chauffage par le sol ouinon




de plus de 10 ans - T.V.A 6%de moins de 10 ans - T.V.A 21%

Recherche GoogleFacebookPublicitésRelations